14 novembre 2019     253 News

Huawei développe son propre OS mobile

  • Andy
Smartphone Pliable Huawei développe son propre OS mobile

Accusé d’espionnage par les Etats-Unis, Huawei a décidé d’assurer ses arrières au cas où ses relations avec le pays de l’Oncle de Sam venaient à se dégrader davantage. Si jamais ça arrivait, il se pourrait en effet que le partenariat entre la firme chinoise et Google prenne fin. Huawei ne pourra donc plus utiliser Android sur ses appareils qui se retrouveraient sans OS mobile. C’est ainsi que la société a décidé de développer son propre système d’exploitation juste au cas où. Détails !

L’OS maison de Huawei est déjà prêt

C’est Richard Yu lui-même qui a dévoilé la nouvelle : «  nous avons préparé notre propre système d’exploitation. (…) C’est notre plan B », a confié le patron de la division mobile de la société lors d’un entretien avec le site allemand Die Welt. A noter que durant l’interview, l’homme d’affaires a clairement laissé entendre qu’il ne s’agit plus d’un simple projet en préparation, mais que ce fameux OS maison de Huawei est déjà prêt à l’emploi.

Une simple solution de secours

Comme l’a expliqué Richard Yu, ce système d’exploitation de Huawei n’est pour l’instant qu’un simple « plan B » dans le cas où Google venait à être obligé par les Etats-Unis à rompre sa collaboration avec la firme chinoise. D’ici là, Yu a assuré que Huawei n’avait aucune intention de déployer son OS mobile.

L’entreprise préfère d’ailleurs garder le secret autour de son système d’exploitation. Pour l’instant, on ne sait donc pas grand-chose sur ce fameux système mobile « maison » du géant, pas même son nom. Des rumeurs courent sur un possible « Kirin OS », mais Huawei n’a pas fait de confirmation ou de démenti sur le sujet.

Huawei n’a pas envie de laisser tomber Android

Interrogé par Die Welt, Richard Yu a été clair : Huawei ne prévoit pas de basculer vers un autre système d’exploitation. « [...] nous préférons travailler avec les écosystèmes de Google et de Microsoft », a déclaré Yu, avant d’ajouter : « nous travaillons avec de nombreuses sociétés américaines, notamment Qualcomm et Microsoft. (…) Personne ne peut se construire tout seul dans cette industrie. Tout le monde doit travailler avec d’autres entreprises ».

Comme quoi, Huawei ne souhaite clairement pas couper les ponts avec ses partenaires américains. Mais si jamais les Etats-Unis ne lui donnent vraiment pas le choix, le géant sud-coréen ne sera pas pris au dépourvu et pourra continuer à écouler normalement ses produits.

Qu'avez-vous pensé de cet article ?
1 votes - moyenne 5
©2019 Smartphone Pliable - Adresse : 140 RUE GABRIEL PERI 93200 SAINT DENIS - Siret 510 730 880