17 juillet 2019     253 News

Ces défauts qu’on ne voudrait surtout pas voir chez les prochains Smartphones pliables

  • Andy
Smartphone Pliable Ces défauts qu’on ne voudrait surtout pas voir chez les prochains Smartphones pliables

Ce n’est plus qu’une question de jours avant que plusieurs géants de la Tech ne dévoilent enfin leur Smartphone flexible, véritable produit phare de l’année. Pour rappel, deux téléphones pliables sont déjà disponibles sur le marché : le ZTE Axon M et le Royole FlexPai. Ces deux précurseurs du genre présentent cependant quelques défauts qu’on espère ne pas retrouver chez les flagship pliables des autres marques, notamment le Galaxy Fold de Samsung.

Une interface brouillonne

Il s’agit du principal défaut du FlexPai de Royole : l’interface du Smartphone a en effet tendance à bugger, notamment lorsqu’on plie ou déplie l’écran. Durant le processus, il arrive par exemple que les icônes d’applications ne se déplacent pas toujours du côté souhaité de l’appareil, voire ne répondent pas du tout.

Un profil trop épais en mode « replié »

Pour rappel, l’Axon M de ZTE se présente plus comme un appareil doté de deux écrans qui, placés côte à côté, sont rattachés l’un à l’autre par une charnière. Résultat : l’appareil est beaucoup trop lourd et épais lorsqu’il est replié. Il est alors difficile de le glisser dans une poche ou un sac. Même la prise en main devient désagréable pour certains utilisateurs.

Un prix trop onéreux

Bien évidemment, il ne faut pas s’attendre à ce qu’un Smartphone pliable soit donné, et ce quelle que soit la marque. On espère quand même que les fabricants ne vont pas trop exagérer en ce qui concerne le prix de leur flagship. A titre d’exemple, Royole propose son FlexPai à plus de 1 300 euros l’unité. Comptez 700 euros de plus pour vous acheter un Galaxy Fold.

Plus d'infos sur le Smartphone pliable
Qu'avez-vous pensé de cet article ?
0 votes - moyenne 0
©2019 Smartphone Pliable - Adresse : 140 RUE GABRIEL PERI 93200 SAINT DENIS - Siret 510 730 880